Marie-Christine SIMON 

Psychologue clinicienne de formation initiale je pratique en :


Je reçois des adultes au cabinet à Lyon ; des séances en visio sont exceptionnellement envisageables.

Mon parcours

Je suis diplômée de l’Université Paul Valéry de Montpellier au terme d’un Master 2 en Psychologie Clinique et Pathologique. J'ai exercé en psychiatrie de secteur pendant 5 ans avant de travailler en libéral.

Ma formation e à la Psychanalyse Jungienne, pour la partie théorico-clinique et de supervision, s'est déroulée à l’Institut CG Jung de la Société Française de Psychologie Analytique (SFPA) et pour la partie expérientielle au fil de deux analyses consécutives, durant une vingtaine d’années et d'un travail de supervision régulier.

Je suis membre et membre fondatrice du Collège de Psychologie Analytique https://www.collegedepsychologieanalytique.com   
En tant que psychanalyste et psychothérapeute analytique, ma formation continue s'effectue au sein du Collège de Psychologie Analytique : séminaires, ateliers cliniques, intervisions, groupes de travail et de recherche, écrits.

Ma formation à l’EMDR s'est effectuée  l’Institut Français d’EMDR : niveau 1 - traumas simples, niveau 2 - traumas complexes, et prise en charge d'événements récents.
Je suis membre accréditée d'EMDR France, EMDR Europe.
https://www.emdr-france.org/
Ma pratique de  psychothérapeute EMDR est régulièrement supervisée, en individuel et en groupe.

Je suis formée à la thérapie MOSAIC® : Traumas simples, avec  protocole de référence, traumas complexes, avec protocole spécialisé.
Ma pratique de psychothérapeute MOSAIC est régulièrement supervisée en groupe.

J’exerce dans le respect du code de déontologie des psychologues :
http://psychologues.org/la-profession/deontologie/code-deontologie-psychologues

L’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Auvergne-Rhône-Alpes m’a habilitée à faire usage du titre de psychothérapeute. Je suis inscrite sur les listes ADELI du Rhône, comme psychologue clinicienne et psychothérapeute, sous I’identifiant 699305884.

...
Pour mon profil professionnel complet :
https://www.linkedin.com/in/marie-christine-simon-64aa1b11/

Articles publiés
"Payer jouer", Cahiers Jungiens de Psychanalyse, n°143, 2016/1.

"Job comme figure d'un narcissisme bien tempéré", Cahiers Jungiens de Psychanalyse, n°128, mars 2009.

"Vivre en quête de sens", in : Christophe André (dir), Les psy se confient. Paris, Odile Jacob, 2015.

Autres textes, disponibles sur le site du Collège de Psychologie Analytique.

Réflexions cliniques

Les types psychologiques, un outil de travail et pas une caractérologie

Dans l’alchimie comme dans le développement de la personnalité, la solution du problème des fonctions est le premier pas ; mais il est déjà extrêmement difficile d’en arriver là. »

Narcissisme bien tempéré : perspectives jungiennes sur le narcissisme

Le visage de Job au miroir de Jung se dévoile au fil et au feu d’une expérience qui interroge la possibilité de son désir, dans une contrainte à le reconnaître, le faire sien et le clamer face à Dieu, ce qui permet dans un second temps l’émergence du sens de l’épreuve. En l’occurrence, la résolution du clivage bien/mal en Dieu.